Libre comme Liberté/Préface

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Traduction en cours

Cette page est consacrée à la traduction en français de en:Free as in Freedom. Si vous souhaitez participer à la traduction, il vous suffit d’éditer cette page. Merci de corriger les erreurs que vous pourrez y trouver.

◄  Préface Chapitre 1  ►


L'œuvre de Richard M. Stallman parle d'elle-même. Du code source documenté aux publications et aux discours enregistrés, peu de gens ont montré tant de volonté à mettre en jeu leur pensée et leur travail.

Une telle ouverture — si l’on peut excuser momentanément un tel adjectif non-stallmanien — est rafraîchissante. Après tout, nous vivons dans une société qui considère l’information, notamment personnelle, comme une chose de valeur. On peut effectivement se demander pour quelle raison quelqu'un voudrait donner autant d’informations et sembler ne rien demander en retour !

Comme nous le verrons dans les chapitres suivants, Stallman ne partage pas ses mots ou son travail de façon altruiste. Chaque programme, discours et bon mot enregistré a un prix, mais, dans son genre, pas celui que nous avons l’habitude de payer.

Je n’avance pas cela comme un avertissement, mais comme un postulat. Ayant passé cette dernière année à déterrer des éléments de l’histoire personnelle de Stallman, il est plutôt intimidant d’aller à l’encontre de l’œuvre de Stallman. « Ne choisis pas comme adversaire un homme qui achète son encre par tonneau », dit le vieil adage de Mark Twain. Dans le cas de Stallman : ne t'attaque pas à la biographie définitive d’un homme qui confie sa pensée au domaine public.

Pour les lecteurs qui ont décidé de consacrer quelques heures de leur temps à explorer ce livre, je peux en confiance affirmer qu'il y a ici des faits et des citations qu’on ne trouve dans nulle histoire de Slashdot ou recherche de Google. Cependant, avoir accès à ces informations a un prix. Concernant la version papier, vous pouvez payer pour celle-ci de la façon traditionnelle, c’est-à-dire en achetant le livre. Dans le cas des versions électroniques, vous pouvez payer pour ces informations à la façon des logiciels libres. Grâce aux gens de O’Reilly & Associates, ce livre est distribué sous la Licence de Documentation Libre de GNU, ce qui signifie que vous pouvez aider à améliorer le travail ou créer une version personnalisée et la publier sous la même licence.

Si vous lisez une version électronique et préférez accepter cette dernière option de paiement, c’est-à-dire si vous voulez améliorer ou compléter ce livre pour les lecteurs futurs, votre contribution est la bienvenue. À partir de juin 2002, je vais publier une version HTML de ce livre sur le site web http://www.faifzilla.org. Mon but est de le mettre à jour régulièrement et de compléter le récit de « Free as in freedom » au fur et à mesure des évènements. Si vous choisissez cette dernière solution, consultez s’il vous plaît l’annexe C de ce livre. Elle contient une copie de vos droits sous la Licence de Documentation Libre de GNU.

Pour ceux dont l’intention est seulement de s’asseoir et de lire, en ligne ou autrement, je considère votre intérêt comme une forme de paiement ayant tout autant de valeur. Ne soyez pas surpris cependant, si, vous aussi, vous vous surprenez à chercher d’autres façons de récompenser la bonne volonté qui a rendu ce travail possible.

Une dernière remarque : ceci est un travail de journalisme, mais c’est également un travail de documentation technique. Au cours du travail d’écriture et d’édition de ce livre, les éditeurs et moi-même avons évalué les commentaires et les faits apportés par les différents participants de l’histoire, y compris Richard Stallman en personne. Nous avons pris conscience que de nombreux détails techniques de l’histoire pourraient bénéficier d’informations complémentaires ou affinées. Comme cet ouvrage est publié sous la LDLG [1], nous acceptons les patchs comme nous le ferions pour n’importe quel logiciel libre. Les modifications acceptées seront envoyées électroniquement et finalement incorporées dans les futures versions imprimées de cet ouvrage. Si vous souhaitez contribuer à l’amélioration future de ce livre, écrivez-moi à l’adresse sam@inow.com.

Commentaires et questions

Merci d’adresser vos commentaires et questions sur ce livre à l’éditeur :

O’Reilly & Associates, Inc.
1005 Gravenstein Highway North
Sebastopol, CA 95472
(800) 998-9938 (aux États-Unis ou au Canada)
(707) 829-0515 (international/local)
(707) 829-0104 (fax)

Vous trouverez d'autres informations supplémentaires sur la page Web dédiée à ce livre, qui recense par ailleurs les errata et les exemples. Le site contient également un lien vers un forum où vous pouvez discuter du livre avec l’auteur et d’autres lecteurs. Vous pouvez y accéder à l’adresse :

http://www.oreilly.com/catalog/freedom/

Pour commenter ou poser des questions techniques sur ce livre, envoyez un courrier électronique à :

bookquestions@oreilly.com

Pour plus d’information sur les livres, conférences, centres d’informations, et le réseau O’Reilly, consultez le site O’Reilly :

http://www.oreilly.com

Remerciements

Remerciements particuliers à Henning Gutmann pour s’être accroché à ce livre. Remerciements particuliers à Aaron Oas pour avoir suggéré l’idée à Tracy en premier. Merci à Laurie Petrycki, Jeffrey Holcomb, et tous les autres de O’Reilly & Associates. Merci à Tim O’Reilly pour avoir soutenu ce livre. Merci à tous les relecteurs du premier essai : Bruce Perens, Eric Raymond, Eric Allman, Jon Orwant, Julie et Gerald Jay Sussman, Hal Abelson et Guy Steele. J’espère que vous appréciez cette version exempte de coquilles. Merci à Alice Lippman pour les interviews, les cookies, et les photographies. Merci à ma famille, Steve, Jane, Tish et Dave. Et enfin, le dernier mais pas le moindre : merci à Richard Stallman pour avoir eu les tripes et la persévérance de « nous montrer le code ».

Sam Williams



Notes

  1. Il s'agit de la Licence pour la Documentation Libre GNU (GNU Free Documentation Licence ― GFDL). Pour plus d'information, voir http://www.gnu.org/licenses/fdl-1.2.html et http://www.gnu.org/licenses/licenses.fr.html ― NdT.
(Traduction [FR] de cette page : <Valéry Beaud>)