Page:Adresse à l'Assemblée nationale pour les citoyens libres de couleur, des isles & colonies françoises 18 octobre 1789.djvu/12

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
6

comme eux, enfin, & toujours avec moins d’encouragement & de moyens, ils ont multiplié les preuves de leur patriotiſme.

Tout récemment encore, malgré l’oppreſſion ſous laquelle ils gémiſſent, malgré les efforts combinés de leurs Adverſaires, les Citoyens de Couleur ont eu la généroſité de députer auprès des Blancs, de leur propoſer le pacte qu’ils viennent ſoumettre à votre juſtice ; & ils ont eu la douleur de ſe voir repouſſer, avec le mépris dont on les a toujours accablés.

Par un dernier effort, & nous devons le publier, c’eſt de tous ceux qu’ils ont faits, celui qui coûte le moins à leur cœur, parce qu’ils brûlent du deſir de travailler pour la cauſe commune ; les Citoyens de Couleur ont voté, & ils dépoſent ici, par nos mains, la ſoumiſſion ſolemnelle de ſubvenir aux charges de l’État, pour le quart de leurs revenus ; ils déclarent avec vérité que ce quart forme un objet de ſix millions. Ils ont encore voté un cautionnement de la cinquantiéme partie de leurs biens pour l’acquit des dettes de l’État. Ils vous ſup-