Page:Allais - Le Boomerang.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


venait de lui apporter sa concierge, Guillaume sentit ses yeux comme attirés par un irrésistible aimant, vers la rubrique : Échos des coulisses, et voici ce qu’il lut :

« Ce soir, à l’élégant petit théâtre des Folles-Ivresses, première représentation de Le Pauvre Bougre et le Bon Génie, féerie néo-contemporaine, de M. Alphonse Allais, avec la distribution suivante :


Le Pauvre Bougre… M. MOUNET-SULLY
de la Comédie-Française
(en représentations).
Le Garçon de café… M. FRÉDÉRIC FEBVRE
Ex-sociétaire
de la Comédie-Française.
Le Bon Génie… Mlle Marie-Blanche LOISON.


« Nul doute que la coquette bonbonnière des Folles-Ivresses soit trop petite, pour contenir le Tout-Paris qui ne manquera pas de s’y venir entasser (sic). »