Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/98

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
26
RONDEAUX
xxix

[1]

BLOSSEVILLE



SOT œil, fay ton fait par[2] compas, (fol. 17)
Je te pri, ne te hate pas
Si tresacoup, comme tu fais ;
Ne me donne pas si grant fais
5Que je ne voyse bien le pas.
 
Prens bien a loisir ton repas,
Et regarde qu’em mauvais pas
Ne voise tumber par tes fais ;
Sot œil, [fay ton fait par compas,
10Je te pri, ne te hate pas
Si tresacoup, comme tu fais.]

L’autrier je ne sçay quelz apas
Tu feys, dont bien fort[3] me trompas,
Car tes sos reguars contrefais
15Si tresfollement furent fais,
Que j’en fus presque a mon[4] trespas
Sot œil, [fay ton fait par compas,
Je te pri, ne te hate pas
Si tresacoup, comme tu fais ;
20Ne me donne pas si grant fais,
Que je ne voyse bien le pas.]

  1. xxix Ce rondeau se trouve aussi dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 53 v°.
  2. Ms. fr. 1719 pas.
  3. Ms. fr. 9223 fort manque.
  4. Ms. fr. 1719 suis presques au.