Page:Audubon - Scènes de la nature, traduction Bazin, 1868, tome 1.djvu/284

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de celle classe qui, après avoir fait ce genre de trafic pendant plusieurs années, est maintenant à la tête d’une jolie flotte de schooners ; l’un de ces bâtiments possède une cabine aussi propre, aussi confortable que j’en aie jamais vu dans des vaisseaux de cette grandeur. Aussi, celui-ci ne recevait-il le poisson à son bord que quand il était entièrement vidé, ou bien il servait de pilote aux autres et rentrait, de temps en temps, au port avec une ample provision, soit de plies, soit de maquereaux de choix.

Je réserve pour une autre occasion les remarques que j’ai faites sur certaines améliorations qu’on pourrait, je crois, introduire dans nos pêcheries de la côte du Labrador.



LA GRANDE PIE-GRIÈCHE CENDRÉE.


Cette pie-grièche passe, il est vrai, la majeure partie de l’année dans les États les plus orientaux de l’Union et dans des régions encore plus reculées vers le nord ; toutefois nombre d’individus restent dans les districts montagneux des États du centre et y font leur nid. Pendant les hivers rudes, elle émigre vers le sud, jusqu’au voisinage de la ville de Natchez, sur le Mississipi, où j’en ai vu beaucoup et même tué quelques-unes. Elle