Page:Austen - Orgueil et Préjugé (Paschoud) 2.djvu/22

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Mr. Bennet avoit levé les yeux de dessus son livre lorsqu’elle étoit entrée, et les fixoit sur elle, avec un calme qui ne fut point du tout troublé par ce qu’elle venoit lui apprendre.

— Je n’ai pas le bonheur de vous comprendre, dit-il, lorsqu’elle eut fini son discours, de qui parlez-vous ?

— De Mr. Collins, et de Lizzy, Lizzy déclare qu’elle ne veut pas épouser Mr. Collins, et Mr. Collins commence à dire qu’il ne veut plus épouser Lizzy !

— Et que dois-je faire là ? Il me semble que c’est une affaire désespérée !

— Il faut que vous parliez à Lizzy, et que vous lui disiez que vous exigez qu’elle l’épouse.

— Mr. Bennet tira la sonnette, et l’on fit prier Miss Elisabeth de venir à la bibliothèque.

— Venez ici, mon enfant, lui dit son père lorsqu’elle parut. Je vous ai