Page:Austen - Orgueil et Préjugé (Paschoud) 2.djvu/34

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


procha, que je préférois ne pas rencontrer Mr. Darcy, qu’il seroit peut-être au-dessus de mes forces de me trouver pendant plusieurs heures dans le même cercle dans le même salon que lui, et que, les scènes qui en résulteroient peut-être, pourroient être fâcheuses pour d’autres que pour moi seul. Elisabeth approuva fort sa modération, et ils eurent tout le temps, après une longue conversation, de s’adresser beaucoup de complimens l’un à l’autre.

Wikam et un autre officier accompagnèrent les jeunes Miss jusqu’à Longbourn. Pendant cette promenade Wikam continua à s’occuper particulièrement d’Elisabeth, elle le remarqua avec un certain plaisir, et elle pensa que l’occasion étoit favorable pour le présenter à son père et à sa mère.

Peu de momens après leur retour, on remit à Miss Bennet une lettre de