Page:Banville - Œuvres, Les Cariatides, 1889.djvu/272

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



XIV

TRUMEAU

 
Dans un panneau de la chambre à coucher,
Je me rappelle encore une Diane
Au sein charmant, caprice de Boucher.
Un flot d’Amours chasseurs en caravane
Sourit aux lys de sa chair diaphane ;
À son front pur étincelle un croissant,
Et, sur le bord d’un ruisseau caressant,
On voit briller, nonchalamment jetée,
Sous un rayon de lune éblouissant,
La cuisse blanche et de rose fouettée.