Page:Banville - Camées parisiens, s3, 1873.djvu/126

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



II

LA COMTESSE DE PARIS

____


Cette Princesse, dont la tête très-jeune est aimable, ingénue et comme hésitante, a de beaux cheveux blonds à reflets d’or, qui sont disposés de façon à ce qu’on voie leurs racines, et par derrière forment de belles tresses épaisses et serrées. Elle a le front haut, lisse et un peu fuyant, les yeux bruns, grands et beaux, un peu étonnés. Et si tout le monde est nécessairement un peu étonné au milieu des cataclysmes