Page:Banville - Camées parisiens, s3, 1873.djvu/148

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VIII

MADEMOISELLE JUDIC

____


Une tête ravissante et on ne peut plus étrange, car elle est le contraire de ce qu’elle est ; le front large, les yeux éclatants et peu grands, le petit nez droit, bien dessiné, arrondi, un peu serré, la très-petite bouche dont cependant les deux lèvres sont charnues, le menton bien rond, le bas du visage presque large, auraient quelque chose de tranquille et de matériel, si tous ces traits n’étaient pas exaltés,