Page:Banville - Camées parisiens, s3, 1873.djvu/28

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VI

Mme ARNOULD-PLESSY

____


Des traits aristocratiques dans le vrai sens du mot, c’est-à-dire d’un grand caractère et faits pour les apothéoses durables de la Statuaire. Ces yeux proéminents et si bien fendus, ce nez un peu long, à la bosse spirituelle, ces lèvres épaisses, minces du haut, fortement arquées et formant une toute petite bouche, ce menton fin, mais où pourtant la chair s’affirme, ce contour du visage qui échappe à l’ovale vulgaire, méritent que le sculpteur couronne sa belle tête d’une de ces coiffures immor-