Page:Banville - Camées parisiens, s3, 1873.djvu/34

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IX

LES CLOWNS PRICE

____


Coiffés de toupets rouge feu et bleu faïence, tachetés de chrome et d’écarlate, vêtus de maillots où tantôt flambent Orion et Sirius, où d’autres fois brille une Lyre absurde, ils s’envolent dans les airs, se prennent, se mêlent, retombent sur le front l’un de l’autre, deviennent un monstre à deux têtes, jouent du violon au milieu de tout cela, s’effacent comme des fantômes, reparaissent étincelants de paillet-