Page:Banville - Les Belles Poupées, 1888.djvu/345

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


comme tout le monde. J’ai acquis une excellente santé, j’espère que je pourrai la conserver, et, d’ailleurs, c’est vous, désormais, que ce soin regarde !