Page:Bassompierre - Journal de ma vie, 1.djvu/133

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


malheur, et qu’il l’aymoit ; mais qu’il devoit aymer davantage le bien de sa couronne, quy l’obligeoit a faire servir d’exemple celuy quy, ayant plus receu de graces, avoit plus grievement failli ; et qu’il avoit de bons juges, et legitimes, ausquels il en laissoit le jugement. En fin le...[1] de juillet, il fut executé en la court de la Bastille, et fut plus agité et transporté en cette derniere action que l’on n’eut creu. Il fut le soir mesme enterré a Saint-Paul, a l’entrée du chœur de l’eglise, ou tout le monde luy alla jetter de l’eau benite.

Aust-Septembre. - Nous passames quelque partie de l’esté a Saint-Germain ; puis le roy, passant par Paris pour aller a Fontainebleau, pardonna au comte d’Auvergne, et le mit en liberté (octobre).

Novembre. - La reine accoucha de sa premiere fille[2], maintenant reine d’Espaigne, le 22e de novembre, a Fontainebleau, en la mesme chambre en ovale ou monsieur le dauphin estoit né. Nous revinmes a Paris sur l’hiver. Nous fismes un carrousel et plusieurs ballets (décembre).


1603.
JANVIER.


Saubole[3] se barricada à Mets contre Mr d’Esper-

  1. Le 31 juillet.
  2. Élisabeth de France, mariée par procuration à Philippe d’Autriche, depuis Philippe IV, roi d’Espagne, le 18 octobre 1615 ; morte le 6 octobre 1644.
  3. Roger de Cominges, seigneur de Saubole, fils de Jean de Cominges, seigneur de Saubole, et de Madeleine d’Espagne, mort le 24 juillet 1615. - Saubole était gouverneur de Metz sous le duc d’Épernon : de Thou, liv. CXXIX, raconte sa querelle avec les habitants de Metz et avec le duc.