Page:Bassompierre - Journal de ma vie, 1.djvu/5

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.






NOTICE HISTORIQUE ET BIBLIOGRAPHIQUE.



S’il est en général conseillé aux auteurs de ne parler d’eux-mêmes que le moins possible, cette recommandation doit être encore plus expresse pour le simple éditeur, dont le mérite consiste seulement à reproduire d’une manière fidèle l’œuvre d’autrui, et à la commenter avec discrétion et sobriété. Je ne dirai donc de moi que peu de chose, et en lieu où il sera permis de ne pas me lire. Uni par les liens les plus chers à la dernière héritière d’un nom qui va s’éteindre, j’ai entrepris de restituer l’œuvre historique, jusqu’ici défigurée, du personnage qui a rendu ce nom célèbre. Quelle garantie meilleure pourrais-je donner du soin religieux avec lequel j’ai accompli ce travail ?

Le journal de la vie du maréchal de Bassompierre parut pour la première fois en 1665, à Cologne, chez Pierre du Marteau, en deux volumes in-12, sous ce titre: Mémoires du mareschal de Bassompierre, contenant l’histoire de sa vie et de ce qui s’est fait de plus remarquable à la cour de France pendant quelques années. Une préface est en tête de l’ouvrage. Cette jolie édition, imprimée avec les caractères et les fleurons des Elsevier, et placée par Brunet parmi celles qui peuvent s’ajouter à leur collection, est remplie de fautes grossières, d’omissions et d’interversions qui altèrent le sens à chaque phrase ; les noms propres y sont défigurés de manière à devenir souvent méconnaissables ; tout annonce enfin qu’elle a été donnée