Page:Berzelius Bref 1.djvu/77

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
76

comparativement à la difficulté d’avoir des résultats exacts, mais qui ajoutera toujours quelque chose à la grande collection de connaissances chimiques103.






39. Berthollet à Berzelius.
4 mai 1821.

Monsieur le Chevalier,

J’ai appris avec beaucoup de plaisir la distinction que vous avez reçue, non comme un titre qui puisse vous flatter par lui-même, mais comme un témoignage éclatant de l’estime dont vous jouissez auprès d’un Roi qui sait par là se mettre en harmonie avec l’opinion de l’Europe104. Moi-même, je suis bien flatté de son souvenir et, si vous en avez l’occasion, je vous prie de lui demander qu’il me permette de lui présenter l’hommage de mon profond respect.

Ce n’est pas un temps perdu que celui que vous employez à l’instruction d’un prince qui paraît destiné à servir de modèle à ceux de son rang.

L’Académie des Sciences a reçu lundi dernier avec un recueillement religieux et avec une vive sensibilité le présent que vous lui avez fait. On a comparé le crâne avec un portrait de Descartes et on a reconnu entre eux une correspondance qui, jointe aux preuves que vous avez réunies, n’a laissé aucun doute sur le personnage auquel cette tête a appartenu105.

Je vous remercie de votre nouvel ouvrage106 : j’espère que M. d’Ohsson nous mettra en état d’en profiter. Ma femme me charge de ses compliments les plus affectueux ; nous espérons l’un et l’autre que nous aurons encore le plaisir de vous voir à Arcueil.

Agréez la profonde estime et l’inviolable attachement avec lesquels j’ai l’honneur d’être, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.

Berthollet.

Arcueil 4 mai 1821.