Page:Berzelius Bref 1.djvu/88

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
87

1822), j’ai trouvé une quantité d’acide phosphorique assez considérable pour que cet ocre ne soit pas, comme M. Berthier le pense, un hydrate particulier d’oxyde de fer. J’y ai aussi trouvé une trace de phosphate d’alumine, mais il ne contient point d’acide fluorique. Il en est de même de la matière calcaire dont est composé le pont natif de St Allyre ; elle contient principalement du carbonate et du silicate de chaux et, de plus, elle donne par l’analyse du phosphate de chaux, de fer, de manganèse et de l’alumine ; mais aucune trace ni d’acide fluorique ni de strontiane. Je serais très curieux de pouvoir faire une comparaison du tuf qui se forme aux bains de St Nectaire près du Mont Dore, avec celui de Carlsbad. M. Berthier annonce que ce tuf est d’une texture cristalline striée, et je présume qu’il contient du carbonate de strontiane qui le rend arragonitiforme. —

Je vous ai peut-être trop longtemps entretenu de mes recherches aquatiques, mais cela n’a été que faute d’avoir quelque chose de plus intéressant à vous communiquer.