Page:Bescherelle - Grammaire nationale.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


· ( F5 ) , · EXERCICE PHRASÉOLOGIQUE.

   nmmm. La mama. ' nl wasn.   La- ;·«1a¤·. ·   x;· muni. rg. unmn.

Ln femme. Im femmes. La mu. ` * x ‘ Lu ram. ` !.’m¤¤în. - Les uubîns. z.« ;·«;»¤. Les ,·m¤· 1.··m·. 1.·· mm; Le mm". La voleurs. , ' L. mu. La mm Ln manu. 1.;. m·a·«n·. Le ·«1u·¢. Ln manu. L'ém¤gnr. La étranger:. I4 muingu. Lu mnriupu. Le royaume. Lu rnyunmnf , Ln m«¤«h«. Lu mmm Ln rmanu. Len r·»au··. La pnmm. 1,. p1··m«. Ln ··¤¤·¤;«, Lu ¤·«··«»g««. Le munlîculc Lu m·¤u«··1». La man. Les mam. Ln çlnu. Les num.- r.····.··a°¤. L.. «m·a·«. 1.··«·;·u. 1.·· ·«·;¤««. · 1., inmm. 1.« ;·«·u«»·. La M. La mn. · Le wagon. Les m«~5·»¤·. La ·»p·;»·.. 1,«· ··p«;¤¤·. L mummu. L·» ····¤s«»¤». M wma. 'L«· www I/nuinîl. Lu mimi;. Le sou. Lu mus. Le matou. Len ma\¤Ul· Le ama. Lu dawn. , Le mmnn 1.·· mmnm. x.· mc. 1... ma. , Le ;«·····n··an. 1,.. ,¤···»m·11«. La mu. . Lu mm,. L'èp¤uv¤nhîL Les ¢p¤m»¢·¤1·, Le mm. ne, main x.· 1a·¤. . 1... num .· 1.. cm 1.·· ma , La mmmm. 1,.. murmum. Le mmma. La ···¤«¤um1·. Le ynam. 1... puma". Lam. Le. nn. Le mur. . 1.·« xmn. Le mg. r... m.. La ··,¤··««¤. LM mwnnm. x.· rnnagm. La ·»«ag«.¤¤·. Ln n··»¢n·. 1... ramxm. L msn. · Lu nerim. Ln umaunnma. 1.« chnrannnmug Le nam. Ln mm., L·a»¤m·a1. x,«·¢«¤»«a¤«. Le mmuan. 1.··¢hm·ua1·. Le mm:. · L«p¤xma1» . Le gm. 14. iaum Le rw. Les rm. ‘ Le E";". 1.;. nmgm Lu mm. Lu mm. Le mu. 1... nzwm. La ·¤q···«·. · 1.., ¤·»q¤·m~ Le mnsn, 1... ¤··u···. r.· mu. x.·· mm. x,« mr. La mn. 1.····;·. L.. ww. Le mu. Lu mm _ Le u«.m·¤n. V Lu nmmwans. L· ciwyen. Ln chuyznx. Lnume. Lu mman.; Le m. Les mu. Le en-ibou Len cndlwus. L‘ève¤txîI. Les éumailn. Le loup? Les loups.

   EXCEPTIONS. '   ‘ ·

_ NOMS TERMI1fÉS EN ou. · . 1** simu. - smcm. n:n. · 2* sxânu:. - nvnxxzn. Le chou que ln cime du pâlmîste renferme au mi- Cet homme , disent·iIs , était planteur de choux, lieu dc ses feuilles est un fort bon manger. Et le voilà devenu mi. ` (LA Fomuumn.) · (Bxmunmn DE S·x·-Pmnnn.)

On a Vll que les Il0mS tcrmmés en ou se pluraliscnt generalement par Yaddmon (Yun 8.

_ Ucxcmple qui précède nous montre aussi que Certains autres prermemun sa au plu- _ rie] zon en compte cinq, qui sofnt : poum, cailloux, genoux, hibvux et chaux. Il est présu- mable que ces noms ne mrderont pas à suivre la règle générale.- , ,)xvhMs Tnàuxnts rsnfail. ·

 1*• sxînnns - smcvunu. 2* sxâmn. - v|.¤mn|..  

Le travail est la vie dc Yhomme. (V onnxnn.) Jamais de ses travaux (1) Abel n’0¤vrlt le cours . Sans avoir embrassé les auteurs de ses jours. · , . (Gu.m:111·.) Dc l'éma€l élégant des champs et des prairies Je n’îrai plus chercher au bord de la prairie Uaiguille de Minerve orna ses broderies. Ces éclntants émaux que le prîntem ps varie. (CASTEL.) (Sr-Lanxnsnr.) L’ail, dont l’0daur est si redoutéc de nos petites- Tu peux choisir, ou de manger trente aglaz, maîtresses , est peut—étœ le remède le plus puissant (J'cntcnds sans boire ct sans prendre repos ;) , qu'il y ait contre les vapeurs, et les maux de nerfs Ou dc soulïrir trcntabons coups de guule. auxquels elles sont si sujettes. · , · (LA Fnxnxmz.) (Bxmzmxnm nn Sx-Pxnnnx.) · Quelques noms terminés par ad nhangcnt cette finale en aux; tels som : soupirail, yantuil, vitrail, bdü, corail, qui font wupiruux , vantaux, vitraux, baux, coraux, et les mots cités dans les exemples précédents. Quant aux mots bétail, berbail et aigail, ils n'0m pas de pluriel. · · , , · (1) ll est vrai qu’0¤ dit aussi des travails, mais dans deux autres acceptions : I· L¤1·squ 0n veut parler d'une machînq dc bois à quatre piliers, entre lesquels les maréchauxmtnchcnt les chevaux fougueux pour les ferrer; · 2** Quand il esyquestion des comptes ou rapports présentés , soit à un souverain par un ministre ou un administrateur , soit à un supérieur par un commis : Le ministre a au cana semaine plusieurs travails avec la roi. . · ·