Page:Binet - L’étude expérimentale de l’intelligence.djvu/7

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


i L’ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE L’INTELLIGENCE CHAPITRE PREMIER L’application de la méthode expérimentale aux fonctions supérieures de l’esprit Il est incontestable, pour ceux qui suivent les progrès de la psychologie expérimentale, que cette science subit en ce moment même une évolution décisive (i). Elle a, pendant bien des années, parcouru une longue période très prospère, à laquelle il n’est que juste d’attacher le nom de ses deux représentants principaux, Fechner et Wundt. C’est sous la direction de Wundtsurtoutque s’est formée l’immense majorité des professeurs de psychologie expérimentale et des directeurs de laboratoire en Allemagne et en Amérique. Le caractère principal des recherches psychologiques qui datent de cette époque a été d’emprunter à la physiologie ses appareils, ses excitants et ses méthodes on a attaché la principale attention aux conditions (t) J’ai, il y a longtemps déjà. présagé cette évolution (Introduction à la psychologie Mp<’nMe~a/e. Paris, i894, pp. 27 et seq.).