Page:Bloy - Les Dernières Colonnes de l’Église, Mercure de France, 1903.djvu/148

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

accès d’espérance morbide, véritables intoxications produites par le surmenage émotif et qui trahissent un déséquilibre total, une incapacité pour l’esprit de se mettre soi-même à un cran d’arrêt… ; Goethe et Marc-Aurèle, génies vraiment cosmiques… ; le séminaire laïque de la rue d’Ulm… ; le respect du devoir professionnel avait toujours empêché M. Ferrand de transformer son cours de philosophie en un instrument de propagande. » Un cours transformé en un instrument ! Sera-ce une seringue ou une guitare ?

Ces citations ont été prises à la volée, le long de 515 pages. On pourrait les multiplier incroyablement et je crois qu’une lecture malicieuse m’en aurait fait découvrir de plus étonnantes. Serait-ce qu’il faut écrire comme cela pour n’être pas mis à la porte de l’Académie ? Toute espérance de style et surtout d’imagination dans le style doit donc être abandonnée[1].

  1. Voir, dans les 15 ou 20 premières pages, l’imitation à la loupe et mot par mot de la phraséologie de Balzac dans ses exposés préliminaires.