Page:Botrel - Contes du lit-clos, 1912.djvu/208

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Et qu’il nous convie
À fuir cette vie
À l’Heure ravie
D’un beau Soir d’Été…




(Extrait de « Chansons à Lison ». — Musique de Désiré Dihau G. Ondet, éditeur.)