Page:Chamfort - Maximes et pensées éd. Bever.djvu/109

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





CHAPITRE III


DE LA SOCIÉTÉ,
DES GRANDS, DES RICHES,
DES GENS DU MONDE

____


CLXXVII


Jamais le monde n’est connu par les livres, on l’a dit autrefois, mais ce qu’on n’a pas dit, c’est la raison ; la voici. C’est que cette connaissance est un résultat de mille observations fines dont l’amour-propre n’ose faire confidence à personne, pas même au meilleur ami. On craint de se montrer comme un homme occupé de petites choses, quoique ces petites choses soient très importantes au succès des plus grandes affaires.