Page:Chamfort - Maximes et pensées éd. Bever.djvu/213

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





CHAPITRE VIII


DE L’ESCLAVAGE
ET DE LA LIBERTÉ. DE LA FRANCE
AVANT ET DEPUIS LA RÉVOLUTION

____


CDLXXI


On s’est beaucoup moqué de ceux qui parlaient avec enthousiasme de l’état sauvage, en opposition à l’état social. Cependant je voudrais savoir ce qu’on peut répondre à ces trois objections. Il est sans exemple que chez les sauvages on ait vu : 1°, un fou, 2°, un suicide, 3°, un sauvage qui ait voulu embrasser la vie sociale ; tandis qu’un grand nombre d’Européens, tant au Cap que dans les deux Amé-