Page:Claudel - Art Poétique, 1913.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


CONNAISSANCE DU TEMPS

ARGUMENT

PRÉLUDE. — Interprétation de l’univers et de la figure que forment autour de nous les choses simultanées.

I. DE LA CAUSE. — Définition par l’idée de continuité. Analyse de l’idée de cause. Le couple du sujet et du moyen. Exemples et classification. Comparaison avec le couple, majeure et mineure, du syllogisme. Le sujet n’implique pas le moyen et ne le commande pas. Des formes, pas de lois. Éternelle nouveauté de toutes choses. Leur répétition indique l’importance suprême et sacrée que le Créateur leur a conférée, comme à des mots de l’éternel vocabulaire. Chaque chose n’a de nécessaire que son existence. Discussion du Mécanisme, absurdité du mouvement perpétuel sans but que lui-même. Résumé :