Page:De Vismes - Histoire de la ville de Laon.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PREFACE.


Deux volumes in-8.° sur l’histoire de Laon! Eh mais! On a écrit plus brievement celle de quelques Etats. Critique inévitable, depuis qu’elle est devenue un lieu commun ; mais critique aussi qu’il est permis de braver, jusqu’à ce qu’il soit dit que les proportions doivent toujours être les mêmes au moral qu’au physique. Quelle que soit sa futilité, elle séduit les esprits superficiels, qui trouvent plus commode d’applaudir à une antithèse, que d’approfondir un paradoxe.

Si le principe de celui-ci a quelque justesse, on a tort de s’arrêter en, si beau chemin. Pourquoi n’en pas conclure aussi que l’histoire des grands hommes doit toujours se réduire à quelques pages ? Car enfin ; physiquement parlant, un homme, si grand qu’il soit, est toujours plus