Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, II.djvu/223

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


qu’en tant qu’on fuppofe que les cors pefans tendent en bas par lignes parallèles, au lieu que toute cete queftion n’eft fondée que fur ce qu’ils n’y tendent pas; et mefme tout ce qu’il cite là d’Archimede & de Pap-

5 pus ne peut eftre vray, que fa prétendue propofition ne foit fauffe.

Ainfy ie puis dire, pour conclufion, que tout ce que contient ce Hure de Geoftatique, eft fi impertinant, fi ridicule & fi mefprifable% que ie m’eftonne qu’aucuns

10 honneftes gens ayent iamais daigné prendre la peine de le lire, & i’aurois honte de celle que i’ay prife d’en mettre icy mon fentiment, fi ie ne l’auois fait a voftre femonce. le fçay bien que vous ne me l’auez aufly de- mandé qu’a deffein de me faire dire mon opinion de la

i5 matière qu’il traite, & que vous ne vous fouciez pas beaucoup de la façon dont il la traite; mais c’eft vn fuiet qui mérite bien | que i’y employé quelqu’vne de mes meilleures heures, au ’.eu que ie n’en ay donné a cetuy-cy qu’vne de celles que ie voulois perdre. C’eft

20 pourquoy i’ayme mieux vous l’enuoyer feparement au prochain voyafge; aufly bien ay-ie encore icy beau- coup d’autres chofes a vous efcrire.

2 après par] des aj. — 5 propofition] demonftration. — 8-9 impertinant. . . mefprifable] peu de chofe. — 9 qu’aucuns] que des. — i3 femonce] prière, — 19 cetuy] celuy. — 22 efcrire] Dernier mot de l’autographe.

a. Ici Descartes a recommandé, plus tard, de supprimer les expressions si impertinent et si ridicule. Clerselier a, de plus, adouci le terme si méprisable. Voir lettre du 27 juillet ci-après (Clers., III, 374).