Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, XII.djvu/652

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Ad Rempublicani Venetam, dein Batavam.

Hinc ad Jacobum II, Magnœ BritaunLv Regcm in Hibernid degentem,

Tum ad Carol. XI et XII Suecice Reges Legatus,

Pro ïtifila Memmiorum Genti erga Literas &

Literatos propenfione

Ad Philofophice honorent & Gallici nominis immortalitatem

Immortalis memorice Philofopho,

Gallix Decori,

M. Decembr. MDCLXVII.

« Hanc qualemcunque Inlcriptionem Illurtrill’, Galliarum Legato » vovei & confecrat illius Author Edmundus Pourchotius Senenfis. ») Jur. Utr. Lie, Academiae ParifienL Reclor Antiquus & emeritus » Philof. Profeff. ». »

XV.
Panthéon et Elysée.

1 1791-1819.;

Cette note est empruntée, pour la première partie (Panthéon). à un article signé P. J. {Paul Janet?) de L’Intermédiaire des chercheurs et curieux, année 1890, p. 220-224, n° du 10 avril.

« Le 12 avril 1791, le président de l’Assemblée nationale donne lecture d’une pétition de M. le Prestre de Chateaugiron, lequel sollicite un décret, qui accorde à Descartes, son grand-oncle, l'honneur d’être placé où doivent être déposées les cendres des grands hommes^. Le manuscrit original de la pétition a été retrouvé dans

a. La date de cette inscription est certainement fautive. Edme Pourchot, né le 5 sept. 1651, ne fut recteur qu’en 1692, puis en .1693, puis cinq fois encore de 1694 jusqu’à sa mort, le 32 juin 1734. Quant à Jean-Antoine de Mesmes, comte d’Avaux, qui vécut de 1640 à 1709. il fut ambassadeur à Venise de 1671 à 1674, ^" Hollande de 1678 à 1688. auprès de Jacques II en Irlande l’année 1689. enfin à Stockholm de 1693 à 1700, auprès de Charles XI jusqu’à la mort de celui-ci, le 5 avril 1697, ensuite auprès de Charles XII. L’inscription serait donc au plus tôt de décembre 1697.

b. Voir pour la filiation du pétitionnaire, ci-avant p. 11-12, note b : fin de la descendance de Pierre Descartes de la Bretallière, frère aîné du philosophe.