Page:Dickens - Nicolas Nickleby, trad. La Bédollière, 1840.djvu/128

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pour sauver son existence menacée. Madame Grudden recueillit une recette de quinze shillings dans les dix premières minutes.

Derrière la toile régnait également un tumulte inaccoutumé. Miss Snevellicci était dans un tel état de transpiration que le fard lui coulait sur les joues. Madame Crummles était si agitée qu’elle pouvait à peine se souvenir de son rôle. La chaleur et l’anxiété défaisaient les boucles de miss Bravassa. M. Crummles lui-même avait l’œil collé au trou de la toile, et quittait de temps en temps son poste pour annoncer qu’un nouveau spectateur était entré au parterre.

Enfin l’orchestre joua, la toile se leva, et l’on commença la nouvelle pièce. La première scène, qui n’avait rien de remarquable, fut reçue assez froidement ; mais quand Nicolas eut sa scène à effet avec madame Crummles (sa mère dénaturée), quelles exclamations tumultueuses ! Quand il défia l’autre jeune premier, comme les loges, le parterre et les galeries retentirent d’applaudissements ! Lorsqu’il se cacha derrière un rideau, et que le traître porta des coups d’épée en tous sens, excepté à l’endroit où l’on voyait distinctement les jambes de Nicolas, quels frémissements de terreur s’emparèrent des spectateurs ! L’air, la tournure, la démarche, les gestes du débutant furent l’objet d’élogieux commentaires ; mademoiselle Snevellicci, l’héroïne, ne fut pas l’objet d’une moindre ovation ; on lui jeta des couronnes, dont, quelques-unes s’abattirent sur les quinquets et dont l’une alla au parterre ombrager les tempes d’un gros homme qui ne s’attendait pas à cet excès d’honneur ; lorsque enfin madame Grudden alluma les flammes du Bengale, et que tous les membres de la troupe qui n’avaient pas joué entrèrent précipitamment de toutes parts, non parce qu’ils étaient nécessaires à l’action, mais afin de terminer par un tableau, l’auditoire, qui s’était considérablement accru, poussa des cris d’admiration tels que ces murs n’en avaient pas entendu depuis bien longtemps.


CHAPITRE XX.

La nouvelle pièce, ayant décidément réussi, fut annoncée pour tous les soirs jusqu’à nouvel ordre, et le théâtre ne fut fermé que deux fois par semaine au lieu de trois. Ce ne furent pas les seuls indices d’un succès extraordinaire. Le samedi suivant, par l’intermédiaire de l’infatigable madame Grudden, Nicolas ne reçut pas moins de trente shillings. Outre cette récompense matérielle, il fut comblé de gloire et d’honneurs.