Page:Dickens - Nicolas Nickleby, trad. La Bédollière, 1840.djvu/83

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Kenwigs et des autres dames, et se retira. Il avait produit sur l’assemblée un effet extraordinaire.

Les dames décidèrent à l’unanimité que Nicolas avait un air aristocratique, et personne ne s’avisant de soutenir le contraire, leur opinion triompha.

Quant à Nicolas, ignorant complètement l’impression qu’il avait produite, il s’était endormi depuis longtemps, laissant Newman Noggs et Smike vider entre eux la bouteille d’eau-de-vie ; ils s’acquittèrent de cette tâche avec une bonne volonté si merveilleuse que Newman était incapable de décider si lui-même avait toute sa raison, et s’il avait jamais vu quelqu’un d’aussi complètement ivre que sa nouvelle connaissance.


CHAPITRE XII.

Le lendemain matin, le premier soin de Nicolas fut de chercher une chambre qu’il pût habiter avant que de meilleurs jours se levassent sur lui ; il en trouva une dans la maison même, loua quelques grossiers objets d’ameublement à un marchand de bric-à-brac voisin, et paya la première semaine d’avance, sur les fonds obtenus par la conversion de quelques hardes en argent comptant. Puis il se mit à réfléchir sur ses destinées futures, qui, de même que la vue qu’il avait de sa fenêtre, étaient assez tristes et assez bornées. Il mit son chapeau, et laissant le pauvre Smike arranger et déranger la chambre avec autant de plaisir que si c’eût été le plus beau des palais, il descendit dans la rue, et se mêla à la foule des passants.

En errant dans les quartiers les plus populeux de Londres, il leva par hasard les yeux vers une enseigne bleue, où était écrit en caractères d’or : BUREAU GÉNÉRAL DE PLACEMENT. — On procure ici des places et des emplois de toute espèce. C’était me boutique à double porte, dont la devanture était garnie de rideaux de gaze. On voyait aux carreaux une longue et séduisante collection de placards écrits à la main, annonçant des places vacantes de tous les degrés, depuis celle de secrétaire jusqu’à celle de jockey.

Nicolas s’arrêta instinctivement devant ce temple de promesses, et parcourut des yeux les positions sociales en lettres majuscules qu’on y étalait avec tant de profusion. Quand il eut achevé son examen, il fit quelques pas en avant, puis en arrière, et après s’être arrêté plusieurs fois avec hésitation devant la porte du bureau général de placement, il prix son parti et entra.