Page:Encyclopedie Planches volume 4.djvu/8

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Addition à la Lutherie.

18. De la harpe, attelier d'un Luthier, ouvriers travaillans, corps de harpe séparé, harpe organisée, vielle en luth, outils, lime, marteau, lime, vrille, perçoirs, &c.

19. Détail de toutes les parties de la harpe organisée, le corps, le bras, la console, les crochets, le pié, les cordes, les boutons, les chevilles, la clé, &c.

20. Développement du détail des pédales, le plateau, les léviers, la platine, les crampons, les trous, une pédale, les leviers, leur action, la cuvette, &c.

21. Console de la harpe, & détails des laviers & des ressorts qu'elle contient, bras, tirans, crochets, platine, ressorts, console coupée en travers, porte de la boîte de la console, &c.

22. double. Table générale du rapport de l'étendue des voix & des instrumens. Voyez ce qui est à la tête.

MARBREUR de papier. 2 Planches.

1. Attelier, ouvrier qui travaille, outils, pinceau, tamis, baquets, couleurs, molette, ramassoire, chassis, suite des manœuvres.

2. Suite des outils, baquets, mouvette, pinceaux, peignes, pointe, étendoir, &c.

MARBRERIE. 14 Planches, dont trois doubles, ce qui équivaue à 17.

1. Attelier de marbrerie, hangard, blocs de marbre, ouvriers travaillans, on scie, on taille, &c compartimens, carreaux blancs & noirs, mêmes carreaux en lozange, carreaux mi-partis, &c.

2. Suite de carreaux & de compartimens.

3. Suite de carreaux & de compartimens.

4. Ouvrages, différens foyers, plate-bandes, autres compartimens.

5. Différens compartimens de pavés.

6. Suite d'autres compartimens de pavés.

7. Compartimens du pavé de l'Eglise des quatre-Nations.

8. Compartimens du pavé de l'Eglise de Sorbonne.

9. double. Compartimens d'une partie de la Cathédrale de Paris.

10. double. Compartimens du pavé du Val-de Grace.

11. double. Compartimens du pavé qui est sous le Dôme des Invalides.

12. Outils du Marbrier, établi, sciette, masse, &c.

13. Suite des outils.

14. Même matiere.

PAPETERIE. 13 Planches, dont la premiere est double, & une répétée n°. 1. ce qui équivaut à 15.

1. n°. 1. Aspect des bâtimens de la Papeterie de Langlée près Montargis, le canal, le bassin, le pont, les ailes du batiment, le rouage des moulins en perspective cavaliere, les aubes, les cylindres, les cuves, &c.

1. n°. 2. L'attelier des délisseuses, le plan général de la Manufacture, le bassin, les coursiers, le moulin à éfilocher, le moulin à affiner, le pourissoir, le dérompoir, le lieu où l'on colle, &c.

2. Le pourissoir avec tous ses détails, partie du plan d'un moulin à maillets, détails de ce moulin.

3. Le dérompoir avec tous ses détails, dérompeurs qui travaillent, petits garçons apportant le chiffon, profil du moulin à maillets, & détails de ce moulin.

4. Le moulin à maillers en perspective avec ses détails, maillet en élévation de face, plan de sa ferrure, grippes de derriere, engin, platine, coupe longitudinale d'une pelle, kas ou tamis, coupe transversalle d'une pelle par le milieu de sa longueur.

5. Plan général d'un moulin à cylindre entouré de ses six cuves, détails de ce moulin, cylindres, caisses, cuves, &c.

6. Elévation du moulin vu en face du coursier, avec détails.

7. Coupe transversale du grand bâtiment par le milieu du coursier, & détails, élévation du dôme qui couvre une des caisses, élévation d'un des réservoirs.

8. Détails plus en grand d'une cuve à cylindre, le chapiteau, la goutiere ou dalot, l'entonnoir, le cylindre en perspective, la platine en perspective, les chassis de crin & de leton, une cuve à cilindre en perspective, élvation d'un cylindre, profil du cylindre & de la platine, rable, &c.

9. Attelier du formaire qui tisse une forme, autres ouvriers, outils, dressoir, forme, mains-à-vis, couverte.

10. Attelier où l'on ouvre le papier, ouvreur, coucheur, leveur, outils, piquet ou chevalet, flautres, presse, élévation perspective de la presse, plan de la cuve à ouvrer & de la cuve à porces.

11. Attelier des colleurs, ouvrier qui coule la colle, colleur, ouvrier qui presse, presse des colleurs, élévation géométrale de la presse, porce, &c.

12. L'étendoir, étendeur, ouvriere avec le ferlet, ouvriere qui sépare, élévation, plan & profil d'une des croisées de l'étendoir, élévation & profil d'un des guichets, outils, ferlet, bacholle sur sa brouette de fer.

13. La salle, éplucheuse de papier, lisseuse, ployeuse, compteuse, salleran, élévation & plan de la machine qui meut le marteau.

Nota. L'explication de toutes les Planches de Mathématiques & de Physique est de M. d'Alembert, à l'exception de la machine de Pascal que j'ai décrite, des instrumens d'Astronomie qui ont été décrits par M. Goussier, & des machines hydrauliques que j'ai expliquées. L'explication de la Fonderie des canons, à l'exception de l'alezoir; celles de la fonte des cloches, de la fonte de l'or, de l'argent & du cuivre en sable, & du plomb à giboyer, sont aussi de M. Goussier. C'est à M. Prevôt, Graveur en taille-douce, que nous devons celle de son art & de quelques autres. M. Lucote a expliqué le Lunetier & la Marbrerie. La description de la Harpe est de M. Prevôt, celle de la Papeterie, de M. Goussier, le reste de moi; & j'ai revu le tout. Ces explications des Planches sont plus ou moins étendues, selon que la matiere a été traitée plus briévement ou plus au long dans les Volumes de discours auxquels elles servent de supplément en un grand nombre d'endroits, comme on aura lieu de s'en appercevoir. Avec une légere attention, on se convaincra que nous allons souvent fort au-delà de nos engagemens, ce qui n'est pas l'ordinaire des ouvrages souscrits.

Monsieur de Parcieux de l'Académie des Sciences, notre Censeur, nous a fait les observations suivantes.

La premiere, c'est qu'à la Machine de Marli, Pl. II. fig. 7, on a dessiné courbe un levier qui est vertical & droit.

La seconde, c'est que le Moulin à vent de Vilbon près Meudon, exigeoit plus de détails.

Nous en ajouterons une troisieme, c'est que la Pompe à cheval de Madame de la Ferriere, à Clichi, qui fait aller trois pompes, sans rouet ni lanterne, par une manivelle à un seul coude, à l'imitation du moulin à vent de Vilbon, méritoit certainement d'avoir place dans ce Recueil, parce qu'elle est simple & solide.

Nous convenons de la justesse des observations de M. de Parcieux qui se montre en tout habile homme & homme de bien, grand Méchanicien & excellent Citoyen. Nous le remercions de ses critiques, & nous regrettons de n'avoir pas été continuellement aidé de ses lumieres & de ses conseils.