Page:Feydeau - La Puce à l’oreille, 1910.djvu/111

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène première

Ferraillon, Eugénie, puis Olympe puis Baptistin, puis Rugby

Au lever du rideau, Eugénie est en train de terminer la chambre de droite.


Ferraillon, débouchant du couloir de gauche.

Eugénie !… Eugénie !… (Arrivant à la porte de la chambre de droite.) Eugénie !


Eugénie, sans s’émouvoir, tout en plumeautant.

Monsieur ?


Ferraillon, du pas de la porte.

Qu’est-ce que vous faites ?

Eugénie. -J’finis la chambre, Monsieur !