Page:Feydeau - La Puce à l’oreille, 1910.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



Lucienne.

Tu n’as pas du papier suave, suggestif ?


Raymonde, tirant une boîte de papier à lettres du meuble à gauche de la porte du fond.

Mon Dieu, j’ai bien ce mauve. Je venais de l’acheter pour la campagne, il n’est pas très suggestif.


Lucienne.

Non !… Enfin, en le parfumant fortement.


Raymonde.

Oh ! pour ça, j’ai ce qu’il faut, un certain trèfle incarnat que j’avais mis de côté pour le rendre parce que je ne peux pas le supporter. Attends !…

Tout en partant, elle va presser le bouton électrique à droite de la fenêtre.



Scène V

Les Mêmes, Camille, puis Antoinette

A ce moment, sortant de la pièce de droite, paraît Camille, un dossier à la main. Il jette un regard inquisiteur dans le salon.


Camille.

Je vous demande pardon !…


Raymonde, debout, près du petit meuble à gauche de la scène.

Qu’est-ce que vous voulez, Camille ?