Page:Flaubert - Par les champs et par les grèves.djvu/84

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


La charrette Herbignac. — A i kilomètre d’Herbignac, le château du maréchal de Rieux (qumrouet); pas de lierres ni d’arbres sur les murs, de la mousse sèche qui est rouge; tours démantelées se baignant dans une mare ; nous sommes entrés par une fenêtre. — Dans l’intérieur un plant de choux. Les murs ont l’air démantelés régulièrement; les pans se tiennent debout. Tout la ruine. Elle a quelque chose de bourgeois comme le maréchal de Rieux lui-même. L’enfant qui nous conduisait grimpait pour dénicher des nids et avec un bâton en faisait tomber la poussière à nos pieds. — Déjeuner à Herbignac dans la boutique de l’épicier.

La Roche-Bernard. — La Vilaine sans arbre au bord, entre les rochers d’un vert pâle recouverts d’ajoncs d’or. — Le pont gâte la simplicité du paysage. — Souterrain bête. — A l’entrée un mendiant aveugle et manchot récitant son chapelet; une inscription adressée à la bourse des voya- geurs indique que c’est un mineur du port que le travail de l’endroit a ainsi favorisé. — Dîner. — M. Poulman (Balzac), l’employé des contributions indirectes un Mont- morency !

Vannes. — Sarzeau; maison de Le Sage.

Sucinio, dans la campagne, en vue de la mer, percé de larges fenêtres, semble avoir été plutôt une habitation qu’une forteresse. — Tours. — On pourrait facilement le reconstruire; escaliers dont les degrés restent. — L’intérieur de la cour avec ses mâchicoulis, ses pans de mur percés de fenêtres et de jours, et le soleil et le ciel bleu, ça avait un air moresque. — Sur la tour de droite, en regardant la façade (du dehors), fenêtre trilobée dans un cadre carré. — Des animaux sont entrés comme nous étions sur l’herbe, petits bœufs, moutons, deux chèvres.

Retour à Sarzeau. — Promenade dans la campagne. — M......capitaine d’état-major.

De Sarzeau À Logeot. — Dans les champs paysannes se