Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/221

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène XIV.

Mme KLOEKHER, LETOURNEUX.

LETOURNEUX, entrant rapidement.

Ah ! votre mari est un fier drôle !

MADAME KLOEKHER.

Qu’y a-t-il ?

LETOURNEUX.

Je suis indigné!

MADAME KLOEKHER.

La ! la ! calmez-vous !

LETOURNEUX.

Mais je me vengerai ! Oh !...

MADAME KLOEKHER.

Que vous a-t-il fait ?

LETOURNEUX.

Vous Ie demandez! Elle Ie demande! Eh bien, nous étions convenus, votre charmant époux et moi, de deux cents Hanovre au dernier courant qu’i! devart, Iui, me donner et que je devais, moi, palper : est—ce clair? Or, quand j’apporte Ies pagiers convenus, il ne m’en Iivre que Ia moitié a gran ’peine. Mais ga ne se passera pas comme ça ! Ou est Paul ? Je vais tout lui dire !

MADAME KLOEKHER.

Quoi donc ?