Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/37

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


un moyen de persuader aux conservateurs... ipe je suis... le plus conservateur des hommes... ein? qu’est-ce donc ?



Scène X.

MUREL, avec une foule d°électeurs, HEURTELOT, BEAUMESNIL, VOINCHET, HOMBOURG, LEDRU, puis GRUCHET. MUREL.

Mon cher concitoyen, les electeurs ici presents viennent vous oH`rir, par ma voix, la candidature du parti liberal de l’arrondissement.

ROUssEL1N.

Mais... Messieurs...

MUREL.

Vous aurez entierement pour vous les communes de Faverville, Harolle, Lahoussaye, Sannevas, Bonneval, lrlautot, Saint-Mathieu.

ROUSSELIN.

Ah ! ah !

MUREL.

Randou, Manerville, la Coudrette ! Enfin nous comptons sur une majorité qui depassera quinze cents voix, et votre election est certaine.

ROUSSELIN.

Ah ! citoyens ! (Bas à Murel.) Je ne sais que dire.

MUREL.

Permettez-moi de vous presenter quelques-uns de