Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/43

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


HEURTELOT.

On va s`y mettre tout de suite, Monsieur! A vos { ordresl Il va rcioindre lcs élccteurs.

HOMBOURG.

Monsieur Rousselin, il m’est arrive dernierement une Eairc d’alezans, qui seraient des bijoux a votre calec el Voulez—vous lcs voir?

ROUSSELIN.

Oui, un de ces jours!

VOINCHET.

Je vous donnerai une petite note, vous savez, sur le trace du nouveau chemin de Fer, de Pacon a ce que, prenant mon terrain par le milieu...

ROUSSELIN.

Tres bien !

BEAUMESNIL.

Je vous aménerai mon fils ; et vous convicndrez qu’il serait deplorable de laisser un pareil enfant sans education.

ROUSSELIN.

A la rentree des classes, soyez sur !

HEURTELOT.

Voila un homme celui-la ! Vive Rousselin !

TOUS.

Vive Rousselin !

Tous les électeurs sortent.