Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/65

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


MUREL, A pm.

Est-elle drole!

MISS ARABELLE.

C’est dans votre intérét, a cause de Louise! ll f`aut. que tout le monde soit content : elle, vous, moi, M. Julien!

MUREL, a part.

Encore Julien! Ah! que je suis béte; c’était pour l’institutrice; une muse et un poéte, parf`ait! (Haut.) Je f`erai ce qui dépendra de moi. Au revoir, Mademoi- sellel

MISS ARABELLE, saluant.

Good AFCCTHOOH, sir! (Apercevant une vieille femme qui lui» fait signe de venir.) Elle sort avec elle.


Scène IV.

MUREL, ROUSSELIN.

ROUSSELIN, entrant.

C’est inoui’, ma parole d’h0nneur!

MUREL, it pm.

Rousselin! A nous deux!

ROUSSELIN.

Gruchet! un Gruchet, qui veut me couper l’herbe sous le pied! un miserable que j’ai déf`endu, nourri; et il se vante d’étre soutenu par vous?