Page:Flaubert - Théâtre éd. Conard.djvu/93

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


SCENE XIII.

Mme ROUSSELIN, JULIEN.

JULIEN, apcrcevant Mme Rousselin.

Elle ! (Il jette son cigare.) Seule ! Comment faire ? (Saluant.)

Madame !

MADAME ROUSSELIN.

M. Duprat, je crois ?

JULIEN.

Hélas ! oui, Madame.

MADAME ROUSSELIN.

Pourquoi, hélas ?

JULIEN.

J’ai le malheur d’écrire dans un journal qui doit vous déplaire.

MADAME ROUSSELIN.

Par sa couleur politique, seulement !

JULIEN.

Si vous saviez combien je méprise les intéréts qui m’occupent !

MADAME ROUSSELIN.

Mais les intelligences d’élite peuvent s’appliquer à tout sans déchoir. Votre dédain, il est vrai, n’a rien de surprenant. Quand on écrit des vers aussi... remarquables...