Page:Floupette - Les Déliquescences, 1885.djvu/53

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LES ÉNERVÉS DE JUMIÈGES


L’Horizon s’emplit
De lueurs flambantes,
Aux lignes tombantes
Comme un Ciel de Lit.

L’Horizon s’envole,
Rose, Orange et Vert,
Comme un cœur ouvert
Qu’un relent désole.

Autour du bateau
Un remous clapote ;
La brise tapote
Son petit manteau,