Page:Floupette - Les Déliquescences, 1885.djvu/62

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





SYMPHONIE EN VERT MINEUR
________

VARIATIONS SUR UN THÈME VERT POMME
______

ANDANTE

___


L’alme fragilité des nonchaloirs impies
A reflété les souvenirs glauques d’Éros ;
La ligne a trop de feu des marbres de Paros,
Trop d’ombre l’axe des sorcières accroupies.

Le symbole est venu. Très hilares, d’abord,
Ont été les clameurs des brises démodées.
Tristes, aussi, leurs attitudes, tant ridées
Par la volonté rude et l’incessant effort.

Nous avons revisé pourtant : l’azur est rose ;
Depuis qu’il n’est plus bleu, nous voulons qu’il soit vert.
Je fermerai le Tabernacle encor ouvert,
En modulant l’Ennui de mon âme morose.