Page:Floupette - Les Déliquescences, 1885.djvu/69

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





RYTHME CLAUDICANT
___


Je me suis grisé d’angélique,
Douce relique ;
La bénite eau des Chartreux
M’a fait bien heureux !

Toutes les femmes sont saintes !
Oh ! les rendre enceintes !

L’onctueuse bénédictine,
Ce matin
En mon âme chante matine !
Je me ferai bénédictin !

Toutes les femmes sont saintes !
Oh ! les rendre enceintes !