Page:Genoude - Les Pères de l'Eglise, vol. 1.djvu/212

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


OBSERVATIONS.

Tous les ouvrages du premier siècle que nous avons reproduits se trouvent dans le recueil que le père Cotelier a donné en 1672 (2 vol. in-fol.) des écrits de tous les Pères qui ont vécu du temps des apôtres. Il n’en existe pas de meilleure édition. Le grec se trouve en regard du latin, pour les auteurs dont le texte est conservé. Il est enrichi de notes grammaticales, dogmatiques et historiques qui donnent un grand prix à cette collection. Ce recueil étant devenu fort rare, parce qu’un grand nombre d’exemplaires fut consumé dans l’incendie du collége de Montaigu, Jean Leclerc le fit réimprimer deux fois en 1698 et en 1724, 2 vol. in-fol., avec des additions et de nouvelles remarques.

La première et la seconde épître aux Corinthiens, existent à part, un vol. in-8, édition d’Oxford, en 1669, et de Londres en 1687.

L’épître attribuée à saint Barnabé fut imprimée en 1 vol. in-4°, par les soins de Vossius, qui la revit sur un ancien manuscrit. Les cinq épîtres qui manquent dans le grec se retrouvent dans une traduction fort ancienne.

Le Pasteur d’Hermas existe aussi séparément. Il fut imprimé à Oxford, en 1685, par les soins de Fellus, évêque de cette ville.