Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/37

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Scène vii. 25 SCÈNE VIL Encore cet oiseau qui m’échappe! Imbécile! Que pensei’vous de moi, tonnelles, verts rideaux y Qui me regardei là, sottement, grands badauds! Quitterai-je les champs tapageurs, où l’on pèche, Sans avoir effleuré le velours d’une pèche? Non! non! je veux rester, je resterai! Tant pis! Mais il faut que j’égrène aussi quelques épis Dans la blonde campagne, avec la Dorimène Que le sort vers Vendrait où sont mes pas amène! En route pour l’amour! Cherchons bien. Justement Une dame, un monsieur vieux et laid, c’est charmant ! Entrent Pontchartraiii et filèonore. SCENE VIII. ÉLÉO:^OTiE. Pontrhartrain. Certes, il est des cas où le sage recule. C’est un fait avéré...