Page:Graffin - Nau - Patrologia orientalis, tome 2, fascicule 2, n°7 - Les Apocryphes Coptes.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


[TEXTE COPTE]


a prié son Père pour eux « pour qu’ils soient un, comme nous sommes un[1] ». Tu veux savoir la vérité : il les a choisis les douze pour qu’ils fussent ……………
sur eux en disant : « J’ai pitié de cette multitude, car voilà trois jours qu’ils restent près de moi et ils n’ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer ayant faim, de peur qu’ils ne manquent de force en route. »

André lui dit : « Seigneur, où trouverons-nous du pain dans ce lieu désert, car… » ……………

Jésus dit à Thomas : « Va près de cet homme. Il a cinq pains d’orge en sa main et deux poissons. Apporte-les-moi ici. »

André dit : « Maître, ces cinq pains que feront-ils pour une si grande multitude ? »

Jésus lui dit : « Apportez-les-moi et cela suffira. »

Ils allèrent. Ils amenèrent le petit enfant auprès de Jésus et il l’adora à l’instant. Il lui apporta les pains et les deux poissons.

L’enfant dit à Jésus : « Maître, j’ai pris beaucoup de peine pour ceux-ci. »

Jésus dit à l’enfant : « Donne-moi les cinq pains dont tu es le dépositaire ;

  1. Jean XVII, 11.