Page:Graffin - Nau - Patrologia orientalis, tome 2, fascicule 2, n°7 - Les Apocryphes Coptes.djvu/35

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


[TEXTE COPTE]


trisagios de sorte que les éons qui étaient sur la montagne criaient avec eux : « Saint, saint, saint l’apa Pierre grand prêtre ! »

Lorsque Pierre eut reçu ce grand honneur, son visage s’illumina. Il resplendit comme le soleil, devant les apôtres, comme un Moïse de ce temps.

Jésus, lorsqu’il vit les apôtres ayant leur cœur humilié en eux …………………………


3e FRAGMENT


…………………………
sur la tête de Pierre. Il le bénit — le Père — en disant : « Tu seras dans les sommets de mon royaume. Tu seras très élevé à la droite de mon Fils. Celui sur lequel tu élèveras la main sur la terre, moi, mon Fils et l’Esprit saint élèverons la main sur lui. Ce que tu délieras sur la terre, nous le délierons dans le ciel, et ce que tu lieras, nous le lierons. Personne ne sera aussi élevé que toi et ton siège, et celui qui ne participera pas à ton siège (ou : qui ne sera pas en communion avec toi), sa main sera rejetée et non acceptée. Ton souffle (esprit) viendra du souffle (esprit) de mon Fils et de l’Esprit saint, de sorte