Page:Gustave Flaubert - Œuvres de jeunesse, I.djvu/8

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


La Porte-Saint-Martin s’est un peu ressuscitée par la Nonne sanglante ; elle recommence à rentrer dans son tombeau.

À l’Ambigu, foule, foule et toujours foule.

Bocage fait sa tournée en province et y fait aussi sa petite récolte.

Herbin a fait un nouveau drame (l’Athée).

Nous perdons Mme Salard, Mme Lavry ! Pleurons !

G. Flaubert.

Conditions de la souscription de ce journal
paraissant tous les dimanches.
Pour un mois 
 3 f. de p.[1]
Pour trois 
 six.
Pour six 
 douze.
Pour un an 
 24
FIN DU JOURNAL.

  1. Probablement feuilles de papier.)