Page:Halévy et Busnach - Pomme d'Api.djvu/22

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène X

Les Mêmes, RABASTENS.


RABASTENS.

Parfait, parfait !… ça marche très-bien. Je vais éplucher les pommes de terre, pendant que Catherine fera cuire les côtelettes… Catherine, n’est-ce pas, mon enfant, vous allez mettre les côtelettes sur le gril. (Il prend le panier de provisions, le dépose aux pieds de Catherine, se met à genoux près du panier et en tire deux côtelettes.)

CATHERINE.

Oui, monsieur.

RABASTENS.

Mais au fait, il n’y en a que deux.

CATHERINE.

Eh bien, monsieur !

RABASTENS, avec violence.

Eh bien et vous ? est-ce que vous vous imaginez que je vais vous laisser mourir de faim ?… Il ne manquerait plus que ça ! Le boucher est à deux pas… Gustave, va chercher une côtelette pour Catherine !

GUSTAVE, indigné.

Moi… aller chercher… jamais !

CATHERINE, à Rabastens.

Mais, monsieur, c’est moi qui dois…

RABASTENS.

Non, ce n’est pas vous qui devez… Gustave, tu ne veux pas aller chercher une côtelette pour Catherine ? (Geste de dénégation de Gustave.) Une fois, deux fois, trois fois, tu ne veux pas aller chercher une côtelette pour Calherine ?

GUSTAVE.

Non ! Non ! Non !

RABASTENS, furieux.

Ainsi tu ne veux pas ?… Changement subitement de ton.) C’est bien,