Page:Halévy et Busnach - Pomme d'Api.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


GUSTAVE ET RABASTENS.
Pour vous distraire ?
CATHERINE.
Pour oublier mon amoureux,
Savez-vous ce que je vais faire ?
GUSTAVE, RABASTENS.
Qu’allez-vous faire ?

(On quitte la table.)

CATHERINE.
J’en prendrai un, deux, trois, quatr’, cinq,
Six, sept, huit, neuf et cœtera.
Je prendrai tout c’ qui s’ présentera,
Et j’aim’rai tout ce qui m’aim’ra.
Des pékins et des militaires,
Des députés et des notaires,
Des rentiers, des agriculteurs,
Des huissiers, des littérateurs,
Des p’tits, des grands, des gras, des maigres,
Des blonds, des bruns, des blancs, des nègres,
Des barytons et des ténors,
Des nains et des tambours majors.
J’en prendrai un, deux, rois, quatr’, cinq !
Etc…
GUSTAVE ET RABASTENS.
Ell’ prendra tout c’ qui s’ prsent’ra.
Etc…
CATHERINE.
J’en prendrai dans l’infanterie,
J’en prendrai dans la caval’rie ;
J’en prendrai dans tous les états,
Des chefs de gar’, des magistrats…
Et quand j’ verrai que j’ n’ai plus chance
De m’approvisionner en France,
J’ pass’rai les mers et j’ m’en irai
En Amérique où j’en r’touverai.
J’en prendrai un, deux, trois, quatr’, cinq,
Etc…