Page:Hoff - La Chimie physique et ses applications.djvu/13

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
12
introduction

selon Donders et Hamburger[1], elle régit les fonctions des globules rouges du sang et par conséquent celles du sang lui-même ; selon Massart[2], elle gouverne quelques fonctions de l’œil humain et aussi la vie des germes pathogènes, des organismes meurtriers, comme les bacilles de la fièvre typhoïde, etc.

Il s’est formé depuis sur ce sujet une littérature qui remplirait un gros et substantiel volume[3], et dans lequel le fait le plus significatif est peut-être celui qui a été trouvé par Lœb ici même, dans cette université de Chicago. Il consiste en ce que chez certains animaux inférieurs, comme les oursins, la fécondation peut être jusqu’à un certain point remplacée par une augmentation convenable de la pression osmotique dans le liquide où se trouve l’œuf non fécondé. Le développement commence et peut se continuer jusqu’à ce que l’embryon soit déjà capable de se mouvoir[4]. Je ne puis mieux terminer cette conférence qu’en vous citant les paroles par lesquelles le savant chercheur que je viens de nommer terminait une de ses communications[5]

« At no time since the period immediately following the discovery of the law of conservation of energy the out look for the progress of physiology appeared brigther than at present, this largely being due to the application of physical chemistry to the problenm of life[6]. »



  1. Onderzœkingen gedaan in het physiologisch laboratorium der Utrechtsche Hoogeschool. 3, IX, 26.
  2. Extrait des Archives de Biologie, Liège 1889.
  3. Kieppe a donné la liste de ces travaux jusqu’en 1900, Physikalische Chemie in der Medizin, Wien, 1900.
  4. On trouvera dans la Revue générale des Sciences de L. Ollivier le résumé des travaux de parthénogenèse expérimentale de Lœb et autres ; R. G. S., 30 avril 1900. 568 ; 30 Déc. 1900, 1295 ; 15 Févr. 1901, 114 ; 30 Nov. 1901, 992. (T).
  5. The physiological problems of today. American Society of Naturalists. , 1897.
  6. Jamais depuis la période qui a suivi immédiatement la découverte du principe de la conservation de l’énergie, la perspective de progrès de la physiologie n’a paru plus brillante qu’à présent, ce qui est dû pour une large part à l’application de la chimie physique aux problème de la vie.