Page:Jean Chrysostome - Homélie sur le retour de l’évêque Flavien, 1853.djvu/48

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


eux-mêmes reçu le bienfait. Et pour te faire voir que je ne parle point par flatterie, mais qu’il en sera véritablement ainsi, je te rappellerai un ancien récit qui t’apprendra que les armées, la force, la richesse, la multitude des sujets et les autres avantages de cette nature donnent ordinairement moins d’éclat aux rois que la sagesse et la douceur de l’âme.

IX. « L’image du bienheureux Constantin avait été lapidée ; de toutes parts on l’excitait à punir cet outrage, à en tirer vengeance ; on lui disait que son visage était tout meurtri de coups de pierres ; mais lui, passant sa main sur son front et souriant avec douceur, répondit : « Je ne vois point que j’aie reçu aucune blessure ; ni ma tête ni mon visage n’ont souffert. » On dit que cette réponse fit rougir ces conseillers, qu’elle les couvrit de confusion, et qu’ils renoncèrent à leurs méchantes insinuations. Cette parole, tous la cé-